Toutes les questions que vous posez fréquemment

Sur l'entreprise

Parce qu’ici il n’y a qu’un interlocuteur qui vous est consacré. Celui-ci est impliqué dans votre projet sur tous les plans. Personne au-dessus, personne en-dessous. Il saura exactement de quoi il parle sans devoir en référer à une tierce personne, sauf en cas de projet spécifique.
  • Pour la conception de sites internet, il agit et vous conseille
    • Dans le front-end (Affichage de votre site): Fonctionnalités, design et infographie
    • Dans le back-end (Affichage de votre panneau d’administration): Fonctionnalités, mise en place d’outils, simplification d’accès
  • Pour l’Infographie/Print: Conception et création de vos supports ainsi que le suivi en imprimerie si besoin.
C’est ainsi une seule personne qui connaît votre projet et travaille dessus dans tous les domaines, aussi bien sur la programmation pour un site web que sur le design. Le dernier point et pas le moindre est que vous avez la possibilité de suivre presque en direct l’état d’avancement des travaux informatiques de votre projet via un tableau Kanban.
  • Programmation: Certificat de Développeur Web & Web Mobile (programmation, qualité, sécurité et gestion de contenu web et e-commerce) par le Ministère du Travail.
  • Webdesign: Certificat de création de contenu digitaux – UX/UI.
  • Infographie/webdesign: Certificat d’opérateur de Publication Par Ordinateur(PAO) ; Prépresse et Infographie

Enmocom fournit des outils de communication, ainsi que des visuels. Dans cette optique, les outils/visuels de marketing peuvent être réalisés, mais le choix des canaux de diffusion, de votre cible, lieux de vente, événements, contenus de publication, … reste sous votre propre compétence.

Si vous le souhaitez, votre projet peut être partagé avec un collaborateur externe de confiance, qui est très compétent dans ce domaine et avec qui on pourra élargir votre objectif au delà de la communication.

L'interface de site

CMS est l’acronyme de Content Management System, c’est-à-dire système de gestion de contenu.

Il s’agit d’un logiciel en ligne grâce auquel il est possible de créer, de gérer et de modifier facilement un site web, sans avoir besoin de connaissances techniques en langage informatique.

Oui, c’est pour ça qu’on ne vous fera jamais payer WordPress. Seul le nom de domaine, l’hébergement sur le serveur et le thème qui affichera votre site seront facturés.

Le logiciel est distribué gratuitement par la fondation WordPress.org, selon les termes de la licence GNU GPL version 2. Il est aussi utilisé comme socle du service multisite WordPress.com.

Lien de téléchargement: wordpress.org/download/

Un thème WordPress est un ensemble de fichiers qui définissent l’apparence et le fonctionnement de votre site web WordPress.

Ici le thème conçu pour vous selon vos besoin est une couche de programmation, superposée sur le code de WordPress, qui ne modifie ni le code principal, ni la structure de la base de données ou sont stockés vos contenus (articles, …).

Ceci permet à votre site :

  • D’avoir le design que vous souhaitiez
  • Se débarrasser des éléments inutiles à votre projet (surplus de fonctionnalités et de codes)
  • De disposer de vos propres fonctionnalités d’affichage de votre contenu
  • De pouvoir utiliser votre page d’administration beaucoup plus facilement

Si pour une quelconque raison, vous ne voulez plus utiliser nos services, votre site (qui vous appartient) fonctionnera encore et vous pourrez toujours installer un autre thème (gratuit ou non) sans aucune perte de données.

Oui, bien sûr. En tant qu’administrateur du site, vous avez accès à toutes les fonctionnalités de WordPress en plus de celles générées par le thème créé spécialement pour votre projet

Ici on utilise le système des feuilles de style en cascade (CSS – Cascading Style Sheets). Comme c’est une cascade, un élément de la mise en forme qui change peut entraîner des choses inattendues, voire même abîmer sévèrement le format « responsive » (ce format conçu pour s’afficher aussi bien sur ordinateur de bureau que sur mobile).

Cependant des demandes peuvent être faite dans les retours clients et ainsi on s’en occupe.

Une extension (ou plugin en anglais) est utilisée pour ajouter des fonctionnalités à WordPress. Il en existe des milliers pour répondre à tout type de besoin.
Ce module est un ensemble de lignes de codes, qui s’ajoutent à celles de WordPress et de sont thème utilisé.

Vous avez la liberté d’ajouter des extension à condition qu’elles soient compatibles avec le thème.

Si l’extension que vous avez choisie est incompatible, un message vous préviendra. Pour plus de précaution, venez en discuter d’abord.

Exemple : Vous pensez booster votre SEO (Search Engine Optimisation = Optimisation pour les moteurs de recherche). Vous trouvez une extension connue qui est Yoast SEO. Vous l’installez et avant de l’activer, vous allez voir sur votre panneau d’administration des alertes.

Que s’est-il passé ? Cette extension permet bel et bien de booster le SEO. Le problème est que c’est une extension de SEO « générale », c’est à dire qu’elle fera des généralités, alors qu’une optimisation spécifique à votre projet est déjà en place.

C’est ainsi que des lignes de codes risquent de se superposer menant à un résultat non désiré.

Oui, ils sont inclus dans le contrat de maintenance. Dès que quelque chose a du mal à fonctionner, ou que le thème peut être amélioré, il apparaîtra comme mise à jour dans votre panneau d’administration.

Les fonctionnalités des sites

Ces messages qui sont émis par votre site sont liés à une adresse e-mail, que vous pouvez retrouver dans votre panneau d’administration (dans WooCommerce > Paramètres >Emails).

Les e-mails transactionnels ne sont pas émis manuellement, c’est un algorithme qui va s’en charger, en passant par les références du serveur d’hébergement de votre site (enregistrement MX).

Cependant, beaucoup de personnes les ont probablement utilisé pour faire des campagnes abusives, voire même d’arnaques. Il en résulte que ces références deviennent alors un signal d’alarme pour le logiciel d’e-mails de vos destinataires.

Il faut donc passer par un serveur tiers (fournisseur SMTP gratuit ou payant pour plus d’options), qui lui a « bonne réputation », sans oublier de lui renseigner une adresse « propre ».

Un site moyen peut généralement rester dans les limites de l’utilisation gratuite. Ce fournisseur sera plus fiable que la fonction d’envoi de courrier de votre propre serveur.

Enmocom peut vous aider à créer votre adresse e-mail.

Cette adresse doit respecter trois  critères essentiels :

  • Norme de vérification (SPF) : lien à votre site pour que vos destinataires puissent vérifier l’expéditeur.
  • Norme d’authentification (DKIM) : le message est signé numériquement de façon automatique.
  • Inclusion de l’instruction DMARC : celle-ci indiquera au destinataire ce qu’il doit faire du message en cas d’échecs des normes SPF ou DKIM

Il va donc de soi qu’une adresse de type « nom@gmail.com », « nom@outlook.fr », … ne sera pas le meilleur choix. On préfèrera une adresse de type « nom@mon-site.fr ».

Si vous avez une adresse e-mail pour des e-mails de campagne marketing, il est préférable de ne pas l’utiliser dans ce cas. Une adresse de campagne marketing aura une adresse avec un autre domaine ou sous-domaine de type « nom@newsletter.mon-site.fr ».

La seconde étape est, comme citée ci-dessus et recommandé par WooCommerce, l’inscription à un serveur d’emails, tel que Sendgrid.com

La dernière étape est la configuration de votre site pour le lier à ce serveur d’e-mails dans votre panneau d’administration.

Oui, cela est tout à fait possible. Cependant il vous faudra vous pencher sur l’aspect marketing et son avenir. Facebook est une entreprise indépendante et subit la pression du Congrès américain, lui même sous pression des lois européennes. Ce qui fait que FB peut du jour au lendemain changer le système, voire l’annuler. Le conseil ici est de ne pas miser tout votre commerce sur ce point.

En boostant les capacités du serveur d’hébergement.

Pour les sites vitrines, blogs et petits sites e-commerce, ou sites à faible budget, un hébergement mutualisé peut parfaitement faire l’affaire et c’est le moins cher. Le principe est la colocation avec des sites autres que le vôtre.

Pour les sites à taux de visites élevé, les sites e-commerces ou autres à grosse capacité, il y a les hébergements dédiés. Ceux-ci ont la spécificité d’être manipulables, permettant par exemple de mettre en cache les requêtes de la base de données (chaque page interroge la BDD pour afficher le contenu) qui peuvent se montrer gourmandes en ressources, et de permettre une bande passante plus élevée.

La solution est de prendre votre hébergement actuel, d’ajouter du matériel plus puissant (plus de coeurs et plus de RAM), voire de changer de solution d’hébergement (passer du mutu au dédié) en ajustant les composantes informatiques du serveur et d’y implanter les caches de la base de données (Sur le disque avec Redis ou sur la RAM avec Memcached).

Tout cela a évidemment un coût, selon le tarif de votre service d’hébergement. La solution dépend de votre budget.

Pas de panique. Ce message n’a rien de bloquant. Le cache objet persistant n’est pas obligatoire.

Tout d’abord il faudrait revoir si des plugins installés ne ralentiraient pas votre site, en exécutant les mêmes instructions par exemple. Il faut également voir si les plugins ne feraient pas interférence avec votre thème.

Si la lenteur du site est dû à une base de donnée volumineuse (avec de nombreux articles), ou si votre site est un tel succès que la bande passante en a pris un coup (trop de monde dans le même tunnel), alors on peut utiliser un cache objet persistant, une mise en mémoire des données de la base de données.

Concrètement, il faudra absolument disposer d’un hébergement dédié, et d’activer les caches de la BDD (Sur le disque avec Redis ou sur la RAM avec Memcached).

Il n’existe pas de sécurité absolue. Un site internet sera toujours piratable. La solution anti-piratage est de ralentir le pirate au maximum pour qu’il abandonne l’idée d’effraction.

Prenons l’exemple d’un hacker visitant un site sans captcha. Ce qui l’intéresse, c’est de savoir s’il y a des choses intéressantes à prendre telles que les données des personne inscrites à votre site (e-mail, adresses, numéro de téléphone, …), qui sont disponibles sur votre panneau d’administration.

Il va donc construire un algorithme, qui se fait passer pour un humain, et qui va utiliser tous les caractères les uns après les autres, qui vont s’ajouter comme un anagramme afin de tomber sur la combinaison gagnante.

Vous l’aurez compris, ça va ralentir considérablement le site.

Pour le contrer, il y a plusieurs parades :

  • Une authentification à plusieurs facteurs (Mot de passe + confirmation par e-mail) = Ca ralentit l’expérience de l’utilisateur.
  • Bloquer l’accès après plusieurs essais = Ca peut bloquer un utilisateur inscrit, et ça ne dissuadera pas le hacker qui aura un algorithme multifacette.

Ne reste plus que la solution du captcha.